philipp plein jacket hommeErdogan philipp plein jacket homme enterre la République dAtatrk

Erdogan « enterre » la République d’Atatürk

La Turquie, submergée par les arrestations et les limogeages de l’état d’urgence depuis le coup d’Etat manqué du 15 juillet, ne sera jamais plus la même. Dans le cadre de la « lutte contre le terrorisme », sept députés du Parti de la démocratie des peuples (HDP, prokurde) ont été, vendredi 4 novembre, placés en détention préventive,philipp plein accessoires, dont les deux coprésidents de cette formation politique, Selahattin Demirtas et Figen Yüksekdag.

Accusé d’être la vitrine politique du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK,t shirt escape philipp plein, en guerre contre l’Etat turc depuis 1984), le parti est depuis longtemps dans le viseur des autorités. L’arrestation de ses dirigeants a été rendue possible par la levée, en mai,philipp plein enfant, de l’immunité parlementaire de 148 députés (sur 550) dont 53 du HDP.

Troisième formation du Parlement avec 59 sièges, le parti prokurde a reçu plus de cinq millions de votes aux dernières législatives,t shirt philipp plein aliexpress, le 1er novembre 2015. Le placement en détention préventive de ses dirigeants fait craindre son interdiction pure et simple, comme ce fut le cas jadis pour les précédentes formations prokurdes.

Indifférent aux critiques occidentales, le premier ministre, Binali Yildirim, a expliqué vendredi que les députés kurdes devaient « payer le prix » de leur engagement « aux côtés de la terreur ». « La politique ne peut servir de paravent au crime, la Turquie est un Etat de droit », a-t-il souligné. « Le parquet les avait convoqués, ils n’y sont pas allés,sneakers philipp plein, nous n’avions pas d’autre solution que la force », a justifié Bekir Bozdag, le ministre de la justice.

Le chapitre des pourparlers avec le PKK,philipp plein jeans women, ouverts en 2010 à l’initiative des islamo-conservateurs, n’est plus qu’un lointain souvenir. Pour M. Erdogan, le calcul est simple. Au printemps 2015,philipp plein paris, à l’époque où les négociations étaient encore à l’ordre du jour, son Parti de la justice et du développement (AKP, islamo-conservateur) a perdu plus de deux millions…